26 janvier 2012

Petit N'importe quoi

La Gérante Je me souviens des arrêts de bus…             En face de tout ce monde, elle ne pouvait s’empêcher de faire un scandale. Comme d’habitude elle faisait jaillir de sa bouche douce et pulpeuse, des paroles plus meurtrières que les balles d’un fusil, ou plus pénétrantes qu’un curé – au choix. Une de ces journées de Décembre qu’on n’oubliera pas ; un de ces moments qui met à mal les fêtes de fins d’année. Remettant sur le tapis de vieilles querelles, elle s’emporte,... [Lire la suite]